École inclusive et bienveillante
Accueil/Parents/Santé mentale/À propos de l’image corporelle et des comportements alimentaires

À propos de l’image corporelle et des comportements alimentaires

Par |2022-03-15T09:02:41+00:00mars 3, 2022|Santé mentale|

Notre image corporelle et notre relation avec la nourriture et l’alimentation se construisent dès l’enfance et évoluent au fil du temps, selon une multitude de facteurs personnels, sociaux et environnementaux.  

Nous vous invitons à explorer les ressources suggérées, afin d’aider votre enfant à développer et maintenir une image corporelle saine, et de lui offrir du soutien adéquat dans le cas de préoccupations liées à l’image corporelle et à l’alimentation.  

L’image corporelle représente la perception personnelle que chaque personne entretient à l’égard de son propre corps. Cette représentation mentale s’accompagne de pensées, d’émotions et de comportements qui évoluent avec le temps [1]. À l’adolescence, les changements corporels liés à la puberté peuvent ébranler l’image corporelle des jeunes.   

L’image corporelle est intimement liée à l’estime de soi qui permet de reconnaitre sa propre valeur personnelle, au-delà de l’apparence physique.    

Les ressources suivantes proposent de l’information et des pistes d’action pour les parents :  

 

« En tant que parent ou tuteur, il est important que vous encouragiez les jeunes et teniez des discussions ouvertes sur l’image corporelle. Vous pouvez poursuivre la conversation de nombreuses façons, y compris en affichant un comportement approprié, en réfléchissant aux messages transmis par les médias et en intégrant davantage d’images diversifiées de la beauté à votre vie quotidienne. »
Jeunesse J’écoute 

Tout le monde peut expérimenter à un certain moment de sa vie des préoccupations liées à son image corporelle ou à son alimentation. Ces préoccupations peuvent mener à des attitudes et des comportements alimentaires qui se situent sur un continuum [2], allant de l’image corporelle et l’alimentation saine, aux préoccupations et aux comportements alimentaires malsains, jusqu’aux troubles alimentaires.  

Cette gamme de comportements ne concernent pas seulement l’alimentation. Des comportements alimentaires malsains (ex : régimes et restrictions alimentaires, exercice excessif, suralimentation compulsive, vomissements provoqués, utilisation de produits laxatifs) peuvent survenir de manière ponctuelle ou en lien avec des événements marquants. 

Lorsque des comportements alimentaires malsains apparaissent, il est important d’obtenir de l’aide professionnelle, avant qu’un trouble alimentaire se développe et nuise à la santé physique, la santé mentale et au fonctionnement de l’enfant.  

Bien que les comportements malsains soient des symptômes d’un trouble alimentaire, il arrive qu’ils ne soient pas diagnostiqués comme un trouble alimentaire [3]. Dans ce cas, des services de soutien professionnels peuvent tout de même être nécessaires.   


Pour en savoir plus, veuillez consulter les ressources suivantes : 

  • What is Disordered Eating? (Jessie’s Legacy) : Information, graphique illustrant le continuum des comportements alimentaires et pistes d’action pour les parents. 
     
  • Body Image & Eating (Foundry) : Information à propos de préoccupations liées à l’image corporelle et l’alimentation.  

« Il est possible de prévenir les troubles de l’alimentation si des mesures sont prises dès les premiers signes d’une préoccupation récurrente à l’égard du poids et de l’image corporelle. »
Gouvernement du Canada  

Les troubles alimentaires, autrement appelés troubles des conduites alimentaires ou troubles du comportement alimentaire (TCA), sont des troubles de santé mentale, diagnostiqués par des spécialistes de la santé mentale. Ils sont caractérisés par des pensées et des comportements liés à l’alimentation, au poids et à l’image corporelle, qui nuisent à la santé physique, à la santé mentale et au fonctionnement psychosocial. 

Les troubles alimentaires sont très complexes. De nombreux facteurs de risque (biologiques, génétiques, sociaux et environnementaux) peuvent contribuer au développement d’un trouble alimentaire [5] 

Les jeunes qui développent des troubles alimentaires vivent généralement des difficultés personnelles et peuvent avoir le sentiment de ne pas avoir le contrôle sur leur vie [6].   

Bien que les troubles alimentaires soient graves et puissent entraîner des complications potentiellement mortelles, il existe divers traitements et le rétablissement est possible.  

Pour en savoir, veuillez consulter les ressources suivantes :  

« Les gens peuvent et se rétablissent des troubles alimentaires, mais une aide professionnelle est souvent nécessaire. » (traduction libre)
NEDIC

Pour rencontrer des spécialistes de la santé mentale jeunesse :   

Selon l’urgence de la situation, vous pouvez vous rendre directement à l’urgence d’un hôpital. 

  • Médecin de famille ou clinique médicale sans-rendez-vous : Évaluation, conseils, possibilité de référence vers des services spécialisés en santé mentale jeunesse. Pour trouver une clinique médicale sans-rendez-vous, veuillez utiliser le moteur de recherche de Health Link BC.  
  • Child and Youth Mental Health (CYMH) : Services d’évaluation, de soutien et de traitement spécialisés en santé mentale pour les enfants et les adolescents (0 à 18 ans). Pour trouver une clinique CYMH, consultez la liste des cliniques par région ou appelez le 811. 

  

Pour trouver d’autres services d’aide locaux à travers la province : 

  • Where can I find help?  (Kelty Eating Disorders) : Section qui présente le cheminement menant au traitement des troubles alimentaires en Colombie-Britannique, ainsi qu’un moteur de recherche pour trouver des programmes d’aide et groupes de soutien locaux.  
  • Counsellors Directory (Looking Glass Foundation) : Liste de services de counselling classés par région.  

 

Pour une assistance personnalisée 

  • National Eating Disorder Information Center (NEDIC) : Vous pouvez poser vos questions et demander conseil en appelant au 1-866-633-4220 ou en utilisant le service de clavardage en ligne. Veuillez consulter les heures d’ouverture en vigueur.

 

Pour une assistance téléphonique immédiate (24h/24) 

Veuillez consulter la section Obtenir du soutien pour trouver le service d’aide qui vous convient.  

Masquer la page