École inclusive et bienveillante
Accueil/Parents/Habiletés socio-émotionnelles/Compréhension des comportements inattendus

Compréhension des comportements inattendus

Par |2022-02-16T05:14:13+00:00janvier 19, 2022|Habiletés socio-émotionnelles|

Nos croyances et nos perceptions à l’égard des comportements des enfants influencent certainement notre attitude et le choix de nos interventions. 

Cet article vise à présenter brièvement la vision de l’équipe de l’Éducation inclusive et bienveillante du CSF en matière d’intervention face aux comportements et aux besoins socio-émotionnels des élèves.  

Les informations présentées ci-dessous sont basées sur des données probantes en éducation et correspondent à l’approche préconisée par le Ministère de l’éducation de la Colombie-Britannique (Stratégie pour la santé mentale à l’école). 

Selon Dr. Stuart Shanker, les comportements représentent une méthode de communication. Ainsi, tout comportement inattendu indique que quelque chose ne va pas.  

Dans l’infographie suivante, The MEHRIT Centre explique que les comportements inattendus des enfants, des jeunes et même des adultes cachent souvent, sous la surface, une multitude de facteurs sous-jacents ou de besoins qui influencent leur façon d’agir.

Illustration disponible sur self-reg.ca. Pour en savoir plus au sujet des 5 domaines d’autorégulation et des types de facteurs de stress à l’origine comportements inattendus, consultez la fiche de Self-Reg.

.
En ce sens
, il est important de comprendre ce qui se passe « sous la surface » afin de mieux outiller les élèves à reconnaitre les éléments qui leur causent du stress et répondre à leurs besoins.

 

Vidéo réalisée par Six Seconds (The Emotional Intelligence Network) qui encourage l’empathie et souligne l’importance de porter attention à ce qui se cache derrière les comportements.

Les écoles du CSF sont encouragées à adopter une approche éducative, basée sur le modèle CPS (Collaborative & Proactive Solutions) ou modèle de Solutions collaboratives et proactives élaboré par le Dr. Ross Greene. Ce modèle, reconnu et fondé sur des données probantes, se veut non punitif, inclusi et sensible aux traumatismes. 

Le modèle CPS suggère une compréhension bienveillante et réaliste des besoins. De plus, il vise à aider les élèves à résoudre des problèmes de manière collaborative et proactive en trouvant des solutions, en amont, c’est-à-dire avant que les difficultés surviennent. 


Pour connaitre le modèle CPS, nous vous invitons à : 
 


Voici quelques exemples qui différencie le modèle CPS :
 

Au lieu de… Le modèle CPS vise à…
  • percevoir les comportements comme étant le problème et se concentrer sur les manifestations du comportement                            .
  • percevoir les comportements comme un signal qui indique « j’ai de la difficulté à répondre à certaines attentes » 
  • chercher à modifier le comportement                                      .
  • comprendre les facteurs et les circonstances qui causent le comportement
  • réprimander les comportements inattendus (punitions) et renforcer les comportements attendus (récompenses) 
  • remplacer les punitions par la recherche de solutions et l’enseignement des habiletés nécessaires pour résoudre les problèmes 
  • laisser les adultes choisir et appliquer les interventions (les imposer à l’enfant)                                                                                                                                 .
  • impliquer l’enfant dans la recherche de solutions et la résolution de problèmes (collaboration, responsabilisation et apprentissage dhabiletés
  • percevoir les comportements comme imprévisibles et intervenir principalement  lors de comportements inattendus
  • planifier à l’avance et de manière proactive les solutions possibles pour faire face aux difficultés rencontrées             .
  • croire que toute personne réussit ou se comporte bien si elle le veut                                      .
  • croire que toute personne se comporte de manière attendue si elle le peut (si elle pouvait répondre aux attentes, elle le ferait)

En cohérence avec le modèle CPS, nous savons que les enfants et les jeunes ont besoin de développer leurs habiletés socio-émotionnelles pour mieux répondre aux attentes de leur milieu avec flexibilité, tolérance à la frustration et autorégulation.  

Ainsi, les élèves qui manifestent fréquemment des comportements inattendus ont généralement besoin que des habiletés socio-émotionnelles leur soient enseignées et modélisées de manière plus directe et explicite. 

Le ministère de l’Éducation de la C.-B. considère ces habiletés comme des compétences essentielles à l’épanouissement personnel des enfants. C’est pour cette raison qu’elles font partie intégrante des programmes d’études de la province. 

Pour en savoir plus, veuillez consulter l’article À propos de l’apprentissage socio-émotionnel (ASÉ). 

Well-Being BC propose des capsules vidéo d’experts au sujet de l’apprentissage socio-émotionnel et des comportements inattendus, dont Supporting Students with Acting Out Behaviours (Dr. Hayley Watson) : 

Pour les sous-titres en français, choisissez les paramètres, les sous-titres et la traduction automatique. 


Inclusion BC
, en collaboration avec Canadian Institute for Inclusion and Citizenship (CIIC), propose des capsules vidéo concernant l’inclusion et l’importance de recadrer la perception des comportements inattendus dans les écoles, dont Reframing Challenging Behaviour in our Schools :

 

Troisième vidéo de Inclusive Education Film Series. Pour les sous-titres en français, choisissez les paramètres, les sous-titres et la traduction automatique.  

« Au lieu de penser que cet enfant me rend la tâche difficile, nous pensons que cet enfant vis un moment difficile, alors comment est-ce que je peux lui apporter du soutien?  » – Kristin Wiens, Inclusion Coach 

Les références suivantes ont été utilisées pour la rédaction de cet article :  

Lives in the balance (Ross Greene) 
Resources Library (The MEHRIT Centre) 
Soutenir l’apprentissage socio-émotionnel à la maison (CQJDC)
Stratégie pour la santé mentale à l’école (Ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique) 

Masquer la page