École inclusive et bienveillante
Accueil/Jeunes/Santé sexuelle/Le consentement, c’est obligatoire

Le consentement, c’est obligatoire

Par |2022-08-25T18:35:36+00:00août 24, 2022|Santé sexuelle|

Le respect du consentement, c’est essentiel et c’est au cœur des relations saines. Le consentement ne concerne pas seulement les relations à caractère sexuel. Le consentement c’est dans toutes les interactions humaines, en tout temps, et ça fait référence à nos droits et libertés.

C’est important de comprendre de quoi il s’agit pour vivre des expériences relationnelles et sexuelles dans lesquelles chaque partenaire se sent respecté.e et en sécurité.

Dans cet article, tu trouveras de l’information et des ressources à propos du consentement sexuel.

Le consentement sexuel, c’est lorsque toutes les personnes impliquées dans un contact ou une activité sexuelle acceptent d’y participer volontairement et avec enthousiasme. C’est donc de demander la permission et de donner la permission ou de refuser.

Le consentement doit être : 

  • Volontaire : Être libre de choisir, et ce, sans aucune pression, manipulation ou menace.
  • Révocable : Avoir le droit de changer d’avis à tout moment et de retirer son consentement, même après avoir accepté ou pendant un rapport sexuel.
  • Enthousiaste : Ressentir l’envie, sans hésitation et participer activement
  • Éclairé : Savoir exactement à quoi l’on consent, être en état et avoir l’âge de consentir.
  • Clair : S’assurer que les paroles, l’attitude et les gestes confirment le consentement. En cas de doute ou d’ambiguïté, le consentement n’est pas valide.
  • Continu et spécifique : S’assurer que le consentement est valide en tout temps. Chaque nouveau contact sexuel doit être consenti. Dire oui à une chose ne veut pas dire oui pour autre chose, et dire oui une fois ne veut pas dire oui à toutes les fois.

Tout geste à caractère sexuel, avec ou sans contact physique, pour lequel la personne n’a pas donné son consentement peut être considéré comme une agression sexuelle.

.
Selon la loi, le consentement n’est pas valide lorsque : 

  • la personne est intoxiquée (ex : alcool, drogues) : même si la personne intoxiquée donne son consentement, c’est non.
  • la personne est inconsciente (ex : dors, s’est évanouie) : même si la personne a donné son consentement avant d’être inconsciente, c’est non.

.
Selon la loi, il y a des âges pour consentir à des activités sexuelles : 

  • à partir de 16 ans : droit de consentir à des activités sexuelles
  • entre 14 et 15 ans : la différence d’âge entre les partenaires ne doit pas dépasser 5 ans
  • entre 12 et 13 ans : la différence d’âge entre les partenaires ne doit pas dépasser 2 ans

Peu importe l’âge, le partenaire ne doit jamais être en position d’autorité (ex : coach, professeur, employeur, etc.). Pour plus d’information, consultez le site du ministère de la Justice.
.

Teste tes connaissances en complétant le Jeu-questionnaire : que sais-tu sur le consentement? de Jeunesse, J’écoute ! 

.
Pour en savoir plus : 

Capsule vidéo réalisée par Tel-Jeunes

Les partenaires ont la responsabilité de demander et de valider le consentement de l’autre. Il y a plusieurs façons de le faire de manière simple et respectueuse :

  • Demander : Est-ce que tu en as envie? Est-ce que ça va? Est-ce que tu veux qu’on arrête? Est-ce que je continue? Jusqu’où veux-tu aller? Aimes-tu ça? …
  • Observer : Porter attention à la communication non-verbale. Est-ce que l’autre personne semble avoir du plaisir et être à l’aise? Est-ce qu’elle sourie et participe activement?
  • Arrêter : En cas de doute, d’hésitation ou d’ambiguïté, c’est toujours mieux d’arrêter, de vérifier et se s’ajuster selon l’évolution du consentement.

C’est important de toujours laisser la possibilité à l’autre d’arrêter à tout moment et de respecter ses limites (tout en respectant ses propres limites !) sans insister.

.
Quelques rappels : 

  • Tant que le consentement n’est pas donné clairement, c’est non.
  • Un geste ou un signe de tête n’est pas suffisant pour donner son consentement.
  • Si l’attitude et les gestes d’une personne démontrent de l’hésitation ou de l’inconfort, c’est non.
  • Toute personne a le droit de changer d’idée à tout moment.
  • Le consentement doit être obtenu pour tout nouveau contact sexuel.
  • Les personnes intoxiquées ou inconscientes ne peuvent pas consentir.
  • Il est important de respecter la loi concernant l’âge et le consentement.
  • Accepter un cadeau, danser, flirter ou dire un compliment ne donne pas le consentement.

 .
Pour en savoir plus : 

La vidéo suivante propose une métaphore qui fait un parallèle avec le consentement sexuel :

 Capsule vidéo réalisée par Télé Millevaches, traduction de la vidéo Tea Consent (Blue Seat Studios). 

C’est tout aussi important de respecter ses propres limites que de respecter celles de l’autre.

Chaque personne a le droit : 

  • de dire non, peu importe la raison et d’exprimer ses limites
  • de changer d’avis en tout temps, de retirer son consentement et d’arrêter
  • de choisir, de se sentir respecté.e et en sécurité
  • de partir si elle ne se sent pas confortable
  • d’en parler à une personne de confiance et d’obtenir de l’aide au besoin

Si tu hésites et que tu ressens de la confusion par rapport à tes envies et tes limites, rappelle-toi qu’un « peut-être » n’est pas un « oui ». En cas de doute, c’est non, et c’est absolument OK. Apprendre à se respecter est essentiel pour vivre des relations saines !

Avant de donner ton consentement pour une activité sexuelle, assure-toi d’en avoir vraiment envie et d’être à l’aise avec ta décision. La vidéo suivante propose une métaphore et des pistes de réflexion  à propos de son propre consentement :  

 Capsule vidéo réalisée par Stuff That Matters.
Pour activer les sous-titres en français : Paramètres > Sous-titres > Traduire automatiquement > Français.

.
Des signes qu’une autre personne ne respecte pas le consentement : 

  • Elle insiste, supplie, met de la pression ou remet en doute une décision.
  • Elle ignore les indications verbales et non-verbales qui démontrent un non-consentement.
  • Elle réagit négativement au refus, par la colère, la tristesse, le ressentiment, l’agressivité.
  • Elle culpabilise, humilie ou ridiculise la décision de ne pas consentir.
  • Elle prend pour acquis ou présume le consentement sans l’avoir demandé.
  • Elle utilise le chantage, la menace ou l’ultimatum pour tenter de convaincre.
  • Elle fait sentir que c’est à son tour de décider ou que quelque chose lui est dû.

Si tu reconnais une de ces réactions dans une relation, c’est important d’en parler à une personne de confiance et d’obtenir du soutien, car toute personne a le droit de se sentir confortable et respecté.e dans ses relations personnelles et intimes.

.
Pour en savoir plus à propos des relations saines : 

Services disponibles 24h/24 : 

Si une personne ou toi-même êtes en danger ou qu’il y a une urgence, appelle le 911.

  • YouthInBC : Pour les jeunes de la Colombie-Britannique et du Yukon (en anglais seulement). Téléphone : 1-866-661-3311 | Clavardage (midi à 1h00 du matin) : youthinbc.com
  • Ligne d’écoute Interligne : Pour toute personne concernée par des questions liées à la diversité sexuelle et l’identité de genre. Téléphone ou Texto : 1-885-505-1010 | Clavardage : interligne.co  
  • Helpline for Children: Pour les enfants et les jeunes qui ont besoin d’aide ou qui ne se sentent pas en sécurité. Téléphone : 310-1234 (sans code régional)
  • Youth Against Violence Line (YAVL) : Pour les jeunes (ou leur entourage) qui ne se sentent pas en sécurité ou qui craignent pour la sécurité d’une autre personne. Téléphone : 1-800-680-4264

.
Services spécifiques à la santé sexuelle : 

  • Sex Sense : Lundi au vendredi, de 9h à 21h. Service d’information téléphonique au sujet de la santé sexuelle. Téléphone : 1-800-739-7367

.
Autres services : 

  • AidezMoiSVP / NeedHelpNow : Pour les jeunes qui ont besoin d’aide pour bloquer la propagation de photos ou de vidéos à caractère sexuel et pour contrer une situation de sextorsion.
  • Cyberaide.ca Pour faire un signalement concernant une situation liée à l’exploitation sexuelle des jeunes en ligne. 

Les références suivantes ont été utilisées pour la rédaction de cet article : 

Consentement – Agression sexuelle (Tel-Jeunes) 
Consentement – On parle de sexe (Télé-Québec)
Le consentement et pourquoi il est si important (Jeunesse, J’écoute) 

What consent does—and doesn’t—look like (love is respect) 
Sexual Safety (Foundry)  

Masquer la page